blog.gifBlog - Archives

Rubriques

La vie...

Métier de perdir

Système éducatif

TIC(E)

Vie des établissements

direple.fr


Derniers billets
11/09/2016 - 12:38
Alerte sociale ...
05/11/2015 - 18:49
Harcèlement ...
29/10/2015 - 13:07
Le climat scolaire ...
05/09/2015 - 10:59
L'ennui à l'école ...

Derniers commentaires


Warning: mktime() expects parameter 4 to be long, string given in /web/jpginfo/direple/inc/blogcalendar.inc on line 42

Warning: mktime() expects parameter 4 to be long, string given in /web/jpginfo/direple/inc/blogcalendar.inc on line 43

Warning: mktime() expects parameter 4 to be long, string given in /web/jpginfo/direple/inc/blogcalendar.inc on line 44

Warning: mktime() expects parameter 6 to be long, string given in /web/jpginfo/direple/inc/blogcalendar.inc on line 45
Archives
12-1969 Janvier 1970 02-1970
L M M J V S D
      01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Billets des amis
Tous les billets
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin

Fin de la note de vie scolaire - par JPG

Le Conseil supérieur des programmes vient, à la demande du ministre en octobre, de rendre un avis sur la note de vie scolaire, effective depuis 2005.

Alors que les avis convergent pour formuler de nombreuses critiques à son égard, le Conseil recommande qu’il soit mis fin dès l’année scolaire 2013-2014 à la procédure d’attribution de cette note.

Or, ce vendredi 6 décembre, Vincent Peillon a annoncé la suppression de la note de vie scolaire.

Lire l'avis
Publié le 06/12/2013 - 18:24  - Poster un commentaire Poster un commentaire - Voir Ajouter le vôtre   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Pisa 2012 : une surprise, vraiment ? - par JPG

J'écrirai prochainement un billet plus fouillé sur les révélations Pisa 2012.

D'aucuns, de plus en plus rares, continuent à nier le protocole et les conclusions de cette comparaison internationale. Désormais, l'échec du système éducatif français est cependant patent. Il prend sa source dès l'école primaire, se renforce au collège.

Un premier article de fond à consulter sur Libération.
Publié le 03/12/2013 - 23:34  - Poster un commentaire Poster un commentaire - Voir Ajouter le vôtre   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Expérimentation de l'orientation choisie - par JPG

117 établissements expérimentent cette année l'orientation choisie par les familles en fin de troisième (voir le billet de blog précédent).

Lorsque les propositions du conseil de classe ne sont pas conformes aux demandes des responsables légaux de l'élève, le chef d'établissement les reçoit avec l'élève et le Copsy « afin de leur expliquer les propositions du conseil de classe et de recueillir leurs observations ». « Si, au terme d'un délai de trois jours », l'élève ou ses parents maintiennent leur choix, le chef d'établissement « prononce une décision d'orientation conforme à ce choix ».


Lire l'article correspondant sur le site du MÉN.

Notons qu'au CSE (Conseil Supérieur de l'Éducation), cette expérimentation a reçu un vote favorable de 22 membres (dont les représentants UNSA et CFDT), et 13 contre (dont la FSU et le SNALC).
Publié le 17/11/2013 - 10:54  - Poster un commentaire Poster un commentaire - Voir Ajouter le vôtre   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Orientation 3ème : fortes disparités scolaires et sociales - par JPG

La DEPP (direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance) du MÉN vient de faire paraîte la note 13.24, relative à l'orientation en fin de troisième.

Si l'orientation en seconde générale et technologique est de plus en plus choisie, ce constat ne doit pas cacher de fortes disparités sociales, en faveur des enfants de cadres et professions libérales. "On observe que le conseil de classe n’intervient pas pour corriger à la hausse les vœux d’orientation des élèves des milieux populaires dont le niveau scolaire permettrait un parcours plus ouvert."

J'ajoute que les disparités sont fortes également suivant les régions, les secteurs scolaires, un élitisme funeste sévissant encore dans certains bassins d'enseignement.

Résumé de la note
Télécharger la note
Publié le 17/11/2013 - 10:43  - Poster un commentaire Poster un commentaire - Voir Ajouter le vôtre   Prévisualiser  Imprimer l'article 

Baisse des performances des élèves en histoire-géographie - par JPG

Alors que les études disponibles montrent une dégradation des performances des jeunes français (Pirls, Pisa) en comparaisons internationales, la DEPP vient de rendre disponible le résultat d'une étude disciplinaire sur échantillon (Cedre) permettant de voir l'évolution du niveau des élèves sur six ans (2006 - 2012) en histoire-géographie.

• Fin de collège :

Alors que le score moyen des élèves de 3e en histoire-géographie et éducation civique passe de 250 à 239, on observe une augmentation du pourcentage d’élèves dans les groupes de niveaux les plus faibles et une diminution dans les groupes de niveau les plus élevés. Aussi peut-on parler d’un glissement général du niveau moyen des performances des élèves vers le bas.

L'analyse des scores moyens montre que la baisse est plus marquée pour les établissements les plus défavorisés socialement (– 18 points, contre – 10 points pour les autres établissements).

Tandis que les programmes et leurs préconisations pédagogiques n’ont pas changé pour cette cohorte d’élèves, les réponses des élèves révèlent des apprentissages plus superficiels et des pratiques culturelles laissant une moindre place aux centres d’intérêt de l’histoire, de la géographie et de l’éducation civique.

Lire la note de la DEPP.


• Fin d'école primaire :

Plus de 25 % des élèves détiennent les acquis attendus par les programmes en histoire-géographie et éducation civique à la fin de leur scolarité élémentaire et commencent à acquérir les concepts propres à ces disciplines. Une proportion de 30 % des élèves possède les bases leur permettant de suivre les enseignements au collège. Pour 25 % des élèves, il est difficile de mobiliser et mettre en lien des connaissances parcellaires. Enfin, 15 % des élèves de CM2 n’ont pas acquis la maitrise des compétences et des connaissances de base.

Les élèves qui rencontrent des difficultés dans le maniement de la langue française sont doublement pénalisés : ils restent bloqués par la lecture des textes (consignes, documents, items des QCM) et peinent à construire une réponse par écrit.

L'écart se creuse entre les garçons les plus et les moins performants. En revanche, il se réduit légèrement pour les filles, moins nombreuses dans le groupe le plus performant.

En fin d’école, les élèves déclarent porter un réel intérêt à ces disciplines : ils apprécient les cours d'histoire et de géographie, effectuent volontiers des recherches documentaires à partir de la télévision, d’internet et d’ouvrages.

Lire la note de la DEPP.

Publié le 29/06/2013 - 12:24  - Poster un commentaire Poster un commentaire - Voir Ajouter le vôtre   Prévisualiser  Imprimer l'article 
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin

Membres

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 2629 membres


Connectés :

( personne )
direple.fr et vous

Ajouter aux favoris Recommander ce site Ecrire au Webmaster Statistiques


  visiteurs

  visiteurs en ligne


Record de visiteurs simultanés

le 09/03/2015 - 23:19
^ Haut ^