blog.gifBlog - Système éducatif

Rubriques

La vie...

Métier de perdir

Système éducatif

TIC(E)

Vie des établissements

direple.fr


Derniers billets
11/09/2016 - 12:38
Alerte sociale ...
05/11/2015 - 18:49
Harcèlement ...
29/10/2015 - 13:07
Le climat scolaire ...
05/09/2015 - 10:59
L'ennui à l'école ...

Derniers commentaires

Archives
06-2018 Juillet 2018 08-2018
L M M J V S D
            01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Billets des amis
Système éducatif

Réforme du collège : parti pris (raisonnable)  -  par JPG

C'est un contexte noir qui a présidé à la refondation de l'École et, aujourd'hui, à la réforme du collège.

Il a fallu, pour avancer malgré tout, composer avec un statut enseignant qui n'a que très peu évolué, malheureusement, parce que ce sont bien les syndicats, notamment le SNES conservateur, qui (co)gèrent le mammouth.

La faute originelle du collège unique de René Haby a été de le fonder sur le modèle du lycée, là où la plupart des pays développés ont choisi le modèle de l'école fondamentale. La crise s'est donc révélée dès lors qu'on a fait entrer dans un système conçu pour l'élite l'ensemble de la population de 11 à 15 ans.
Pour résoudre les écueils, on a bricolé des tas de dispositifs ; en établir la liste prendrait des pages. Or, rien n'a été résolu, en témoignent les comparaisons internationales montrant qu'à l'inverse d'autres pays comme l'Allemagne, la France a laissé le niveau des élèves s'enfoncer et, en opposition avec sa devise républicaine, les inégalités se renforcer...

Cette réforme cherche donc à faire travailler ensemble les enseignants, faire travailler ensemble les élèves, développer des compétences pour l'heure peu travaillées comme les capacités d'expression orale.
Il s'agit aussi de réduire la ghettoïsation.

Pour ce qui est du premier volet, rappelons, au risque de paraître lourd, que la plupart des pays comparables au nôtre ont des enseignants pluridisciplinaires (deux ou trois).
Rappelons également que la vie scolaire française est une organisation très rarement reprise dans le monde : ce n'est pas rien, puisque le système sépare la prise en charge éducative de celle des enseignements.
La refondation n'a pas agi sur les deux spécificités.
Donc, faire travailler ensemble est, en effet, une injonction judicieuse, tant elle construit le lien social et renforce les compétences individuelles. C'est d'ailleurs ainsi qu'on travaille dans les entreprises, les administrations.
La question des horaires ne devrait pas poser trop de problèmes, cette réforme devrait donc pouvoir se faire assez facilement.

Pour éloigner la ghettoïsation, la réforme s'attaque à celle à l'œuvre dans les établissements, avec les classes de niveaux sous le prétexte des classes bilangues, européennes. Prétextes oui, car il s'agit bel et bien de mettre les "bons élèves" ensemble. Donc, suppression bienvenue de ces possibilités avec l'introduction également bienvenue de la deuxième langue vivante en cinquième, niveau aux volumes horaires les plus faibles.

Il s'agit aussi d'améliorer le climat scolaire. Faire travailler les élèves avec le numérique, en groupes, en croisant les intervenants et les disciplines, ne pourra que favoriser le climat scolaire avec, ce n'est pas anecdotique, la pause méridienne d'une heure trente au moins. Peut-être, un jour, pourra-t-on généraliser cette façon de construire ensemble...

Enfin, grande liberté est laissée aux équipes pour déterminer le contenu des travaux interdisciplinaires. J'exprime, là, un gros doute. La République est, sur le principe, une et indivisible ; chacun sait que les principes sont faits pour le décor, et que la réalité est autre.
D'un point de vue pratique, faire se réunir des professeurs aux emplois du temps divers est compliqué, et la réunionite peut conduire à la démotivation.
Mais, dans un milieu tellement attaché à la "liberté pédagogique", il fallait certainement en passer par là pour avancer.

Publié le 11/03/2015 - 13:23  
Tous les billets  Prévisualiser  Imprimer l'article 


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Membres

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 2620 membres


Connectés :

( personne )
direple.fr et vous

Ajouter aux favoris Recommander ce site Ecrire au Webmaster Statistiques


  visiteurs

  visiteurs en ligne


Record de visiteurs simultanés

le 09/03/2015 - 23:19
^ Haut ^