blog.gifBlog - Système éducatif

Rubriques

La vie...

Métier de perdir

Système éducatif

TIC(E)

Vie des établissements

direple.fr


Derniers billets
11/09/2016 - 12:38
Alerte sociale ...
05/11/2015 - 18:49
Harcèlement ...
29/10/2015 - 13:07
Le climat scolaire ...
05/09/2015 - 10:59
L'ennui à l'école ...

Derniers commentaires

Archives
06-2018 Juillet 2018 08-2018
L M M J V S D
            01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Billets des amis
Système éducatif

L'école du socle  -  par JPG

Terra Nova, réservoir d'idées du parti socialiste, vient de faire paraître une note proposant d'agir pour répondre au constat suivant :
Le recrutement social de nos élites se rétrécit. Notre école est ainsi devenue la plus inéquitable de l’ensemble des pays développés, celle où les résultats et les parcours des élèves dépendent le plus de leur origine, en opposition totale avec l’objectif d’égalité des chances.

La fondation propose d'agir dans trois directions :
- assurer la continuité des parcours, la progressivité des évolutions et la cohérence des enseignements et de l’éducation entre l’entrée à l’école primaire et la fin du collège ;
- favoriser une mixité sociale et scolaire accrue des établissements et des classes ;
- promouvoir une pédagogie de l’hétérogénéité centrée sur le traitement de la difficulté scolaire au sein des classes, la coopération et l’aide mutuelle entre élèves.

 
Ce projet d'école commune, à l'objectif foncièrement républicain, prévoit des mesures concrètes, comme la mise en réseau des écoles d'un secteur, la fusion des corps des professeurs des écoles et des certifiés, la gestion des écoles et collèges confiés à la même collectivité territoriale.

Saluons cette proposition éminemment progressiste en ce qu'elle ne considère pas liée par les blocages actuels (statuts, découpage administratif).

Lire la synthèse
Télécharger la note

J'ajoute à ce projet, encore assez général, quelques propositions « personnelles » (je n'ai rien inventé) susceptibles d'ancrer cette refondation :
- établissement d'un référentiel national pour chaque type d'école ou établissement, avec des effectifs maximum, des surfaces minimum, des types d'aménagements incontournables ;
- bivalence pour tous les nouveaux professeurs recrutés ; imposition d'un nombre maximum d'intervenants par niveau, pour tendre à la monovalence des enseignants en troisième ;
- fin du collège « Fort-Boyard », avec son agitation chaque fin d'heure, en favorisant des modules de deux heures et/ou la mobilité des enseignants plutôt que celle des élèves (une salle par classe) ;
- fin du service anachronique de la vie scolaire, séparant artificiellement les enseignements de l'action éducative et faisant frein au travail d'équipe ;
- fondation d'un seul établissement support de réseau, avec à sa direction le principal du collège secondé par les directeurs d'écoles, ses adjoints ; dans ce dispositif, les corps des IPR et des IEN devront être redéfinis en missions et en établissements d'intervention.

J'ajoute également, puisque le lycée n'est pas abordé par la note évoquée, qu'on ne pourra faire l'économie de sa réforme : il me semble que la définition d'un lycée polyvalent généralisé permettrait de poursuivre cette rénovation républicaine.
Publié le 07/03/2014 - 16:50  
Tous les billets  Prévisualiser  Imprimer l'article 


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Membres

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 2620 membres


Connectés :

( personne )
direple.fr et vous

Ajouter aux favoris Recommander ce site Ecrire au Webmaster Statistiques


  visiteurs

  visiteurs en ligne


Record de visiteurs simultanés

le 09/03/2015 - 23:19
^ Haut ^