direple.fr

http://direple.fr/

Alerte sociale (Métier de perdir)

Lors de son dernier Conseil syndical national du 15 au 17 mars, le SNPDEN a exprimé l’exaspération croissante des personnels de direction.

Le motif de ce vif mécontentement réside dans l’écart croissant -et parfois devenu insupportable- entre les intentions affichées par la ministre, dans lesquelles se reconnaissent largement les personnels de direction, et le fonctionnement réel de l’institution, marqué aujourd’hui par de l’agressivité, des à-coups qui désorganisent le travail dans les établissements et un jet continu d’injonctions, le plus souvent illisibles, parfois contradictoires.

Alors que les personnels de direction s'engagent tous les jours pour que simplement l'école fonctionne, ils ont trop souvent le sentiment de n’être ni entendus, ni soutenus dans l'exercice de leurs missions.

Ce malaise grandissant au sein de la profession est aggravé par le fait que, régulièrement, les accords signés entre le SNPDEN et le ministère (Charte des pratiques de pilotage en 2007, protocole de dialogue social en 2011) ne sont pas respectés par ce dernier. Le SNPDEN demande instamment leur réactivation.

C'est pourquoi, le SNPDEN a décidé de lancer une « alerte sociale ».

Cette procédure n'a été utilisée qu'une seule fois, en 2006. La désinvolture du ministère d'alors avait conduit jusqu'à la manifestation de novembre 2006 à laquelle 40 % de la profession avait participé à l'appel du SNPDEN.

Dans le contexte présent, le SNPDEN souhaite que le ministère choisisse une autre issue mais, en l'absence de réponses concrètes, la Conférence nationale du 19 mai en tirerait toutes les conséquences.